Actus municipales

Discours de Gérard Dézempte pour la fête nationale Arménienne à Pont-de-Chéruy – 26 septembre 2020

Par 25/09/2020 septembre 28th, 2020 Aucun commentaire

Monsieur le Maire, cher Franck, Monsieur le Consul d’Arménie, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord remercier Franck BRON, Maire de Pont-de-Chéruy, de me donner la parole à l’occasion de cette cérémonie.

Si nous sommes aujourd’hui rassemblés, aussi nombreux, devant ce magnifique monument, érigé en l’honneur de l’Arménie, c’est pour célébrer la fête nationale Arménienne et aussi pour faire place dans nos mémoires au funeste génocide du début du XXème siècle, dont fut victime la nation arménienne.

L’Empire des Jeunes-Turcs fit périr, dans des conditions atroces, 1 500 000 victimes, que sa Sainteté Karékine II, Catholicos de tous les Arméniens, a élevé à la dignité de Saints.

C’est aussi parce-que chez nous, nous avons à la fois beaucoup de respect et une grande considération pour la communauté Arménienne, pour tout ce que les Arméniens ont fait, pour leur participation à la construction de notre agglomération ; mais aussi parce-que nous entendons affirmer notre amitié avec la République d’Arménie et la République d’Artsakh (anciennement république du Haut-Karabagh).

Le Conseil Municipal de Charvieu-Chavagneux a d’ailleurs récemment adopté un vœu proposé par Naïra Grigorian, mon Adjointe chargée de l’Education, pour affirmer toute sa solidarité à la République d’Arménie et à la République d’Artsakh.

Ces deux républiques du Caucase du sud, ont encore été victimes de l’agression de l’Azerbaïdjan au mois de juillet 2020.

Lorsque j’entends que certains demandent que la Turquie reconnaisse le génocide arménien, je crois que ce n’est pas souhaitable. Cela n’est pas souhaitable parce qu’il vaut mieux que la Turquie d’Erdogan montre son vrai visage : le visage de l’agression contre l’Europe, la Grèce et la France, ce qu’elle vient de faire !, comme l’Azerbaïdjan le fait avec l’Arménie. Je suis pour que tous ceux qui souhaitaient que la Turquie intègre l’Europe ouvrent les yeux, s’ils ouvrent les yeux, tous se rendront compte que la Turquie n’a rien à faire dans l’Europe.

En 2018, à Etchmiadzine, Ville Sainte d’Arménie, à laquelle la Commune de Charvieu-Chavagneux est jumelée, nous avons été reçus avec les Présidents de nos associations Arméniennes Jean Moughamian et Agop Schirvanian, par sa Sainteté Karékine II, Catholicos de tous les Arméniens, et j’ai pu apprécier combien la ferveur du peuple Arménien, sa foi chrétienne, lui permettaient de résister, et nous l’espérons tous, de toujours se prémunir et de toujours triompher de ses agresseurs.

C’est aussi ce message de solidarité qui importe aujourd’hui, devant de ce monument, et au pied de cette église, socle de notre philosophie, et donc de notre civilisation chrétienne.

Vive l’Arménie,

Guétsé Frantsane,

Guétsé Ayastane,

Guétsé ail – frantsagane pareganoutioune !

Discours de Gérard Dézempte pour la fête nationale Arménienne à Pont-de-Chéruy - 26 septembre 2020