Actus municipalesNon classé

Commémoration du génocide Arménien du 24 avril 2021 – Discours de Gérard Dézempte

Par 27/04/2021 Aucun commentaire

Commémoration du génocide Arménien

24 avril 2021

Discours de Gérard Dézempte

 

Mon Révérend Père,

Messieurs les Diacres,

Monsieur le Président de l’Association cultuelle Arménienne,

Mesdames et Messieurs les membres des associations culturelles et culturelles,

C’est avec émotion et gravité, que nous sommes ici, pour commémorer le douloureux souvenir du génocide Arménien perpétré par les turcs, qui ont oté la vie à plus de 1 500 000 Arméniens. En 2015, les morts du génocide ont été élevés à la dignité de saints martyrs, au nom de l’Eglise Apostolique Arménienne, par sa Sainteté Karékine II, Catholicos de tous les Arméniens.

Depuis 106 ans, la communauté Arménienne mène un combat pour la vérité et la justice. Oui, car depuis 106 ans, les atrocités commises par le Gouvernement turc en 1915 sont toujours niées par les turcs.

Votre combat pour la reconnaissance officielle du génocide, votre combat pour obtenir les réparations qui vous sont dues, ces combats sont nobles et légitimes.

Ils le sont d’autant plus que l’Arménie a, une fois de plus, traversé, une difficile épreuve en 2020, avec la seconde guerre de l’Artsakh, où des Arméniens de foi et de culture ont subi les attaques et l’invasion de l’Azerbaïdjan, dont Erdogan dit qu’ils forment avec les turcs un même peuple dans deux Etats.

A Charvieu-Chavagneux, nous sommes à vos côtés depuis longtemps, et nous le resterons. En élevant, dès 1987 la première stèle de notre agglomération à la mémoire des victimes du génocide Arménien, et devant laquelle nous nous tenons aujourd’hui, la Municipalité a tenu à exprimer sa solidarité et son amitié envers votre Communauté.

Depuis 1915, la France est un refuge pour tous les Arméniens exilés. Comme vous le savez, un certain nombre d’entre eux et parmi eux, certains de vos parents et grands-parents, sont venus s’installer à Charvieu-Chavagneux. Je me félicite d’ailleurs à l’idée qu’aujourd’hui, la France accueille la 3ème communauté Arménienne du monde. En définitive, vous êtes membres à part entière de notre Histoire.

Comme vous le savez, nos deux Communes d’Etchmiadzine et de Charvieu Chavagneux ont signé un serment de jumelage en octobre 2015. Votre association a d’ailleurs été la cheville ouvrière de ce jumelage, auquel j’attachais une importance toute particulière.

J’ai découvert l’Arménie en 2015, et j’en suis revenu bouleversé ; tant par la beauté de ses paysages et de son architecture, que par la foi profonde du peuple qui l’habite. Cette foi est comme le rayon du Soleil qui a permis à votre peuple, tel un arbre, de survivre. J’espère que cette foi permettra à l’arbre de continuer de grandir, de verdoyer, et de donner à la nation Arménienne toute la vigueur pour étendre sa culture et fortifier son âme.  Comme le rappelait la philosophe Simone Weil, l’arbre est avant tout enraciné dans le ciel, car “seule la lumière qui tombe continuellement du ciel fournit à un arbre l’énergie qui enfonce profondément dans la terre les puissantes racines“.

Avant de conclure mon propos, je voudrais qu’ensemble, nous ayons une pensée pour Jean Moughamian, qui nous a quittés récemment, et qui en plus était un de mes amis. L’arménité s’exprimait dans chacune de ses actions, elle scintillait à travers chacun de ses gestes.

J’ai eu la chance de découvrir l’Arménie à ses côtés en 2015, puis à nouveau en 2018. Il fut l’initiateur de notre jumelage avec la Ville sainte d’Etchmiadzine. Parmi les moments forts de ma vie, permettez-moi de vous citer les deux audiences qui nous ont été accordées par sa Sainteté Karékine II, Catholicos de tous les Arméniens, à Jean Moughamian et moi, en 2015 et 2018.

Je le remercie pour le jumelage, pour tout ce qu’il a apporté à notre secteur, pour son dévouement à la cause Arménienne et à l’Association dont il a assuré la présidence, avec dynamisme et dévouement. Qu’il repose en paix.

Permettez-moi de conclure en renouvelant à l’ensemble de la communauté Arménienne de notre Ville, de notre Agglomération, mon amitié la plus fidèle et mon soutien permanent à la cause Arménienne.

Guétzé ail frantsagane, pareganoutioune !

 

Gérard DEZEMPTE

Maire de Charvieu-Chavagneux

Président de la CC LYSED

Conseiller Départemental de l’Isère