L’ETABLISSEMENT PHOENIX

En 1930, Monsieur Grammont vendait ses usines à deux Sociétés. Une partie des usines situées au nord de la route de Lyon était achetée par Pirelli Caoutchouc et l’autre, au sud de cette voie, par les Tréfileries et Laminoirs du Havre, devenus depuis, Tréfimétaux Ugine Kuhlmann et Tréficâble Pirelli. La société Pirelli fabriquait des tubes de caoutchouc, des bottes et des chaussures d’appartement : semelflex.

En 1938, la Société Pirelli est rachetée par les Frères Ghez et la nouvelle Société s’appelle Industrie du Caoutchouc Souple.

Entre 1940 et 1970, l’Industrie du Caoutchouc Souple glisse progressivement dans les mains de la Société Phµnix d’Hambourg. Cette usine fabriquait des chaussures moulées et injectées, des tubes et profils et des tuyaux tout usage pour les bâtiments, les industries, l’alimentation et l’automobile. Cette unité occupait en 1982 quelque 800 personnes.